Dépêche agence de presse Mai 2007.
Essayant d’échapper aux médias, le président élu Nicolas Sarkozy, prend quelques jours de repos sur un yacht de luxe immatriculé en France : le « Paloma. »
Ma femme était à l’UMP
Après ma bière et mon café, j’ai fait une connerie ce matin : j’ai tué ma femme. Franchement, elle n’était vraiment plus drôle. Six mois qu’elle avait pris sa carte de l’UMP. Au début c’est parce qu’elle supportait pas la Royal qu’elle disait. Ensuite c’est parce que Stevee, il est beau et qu’il aurait pu être notre fils. Quand je lui ai dit, qu’il aurait jamais su jouer aux boules pour le tournoi du camping, elle a ricané. J’ai pas compris. C’est vrai, fait trop chic ce Stevee, je le vois pas avec une paire de boules dans les mains. Mais elle a ricané. Je la comprends pas quelquefois Gisèle. Elle m’énerve, quand elle rigole de moi avec malice comme ça…
Quand elle m’a dit qu’elle avait rebaptisé le camping-car « PALOMA » comme le yacht de Bolloré et qu’elle avait invité les Sarkozy pour le 14 Juillet, là : j’ai craqué. Juste le temps de roter ma Kro et Pan ! J’étais en train de nettoyer le fusil pour le ranger pour l’été et Pan ! Je lui ai tiré dessus. Elle est tombée d’un coup ma Gisèle. Elle a eu un dernier râle et elle m’a dit : « c’était pour rire mon amour, le camping-car s’appelle toujours SAMSUFI »
Alors je lui ai dit : « ah ! bon. Mais ils viennent ou pas les Sarkozy… »
– « non ! arg… viennent pas »
– « mais alors tu rigolais ? Gisèle tu rigolais ? Chérie, réponds moi ? Tu rigolais… »
– « Ben oui doudou… »
– « j’savais pas qu’ils savaient rigoler moi dans ton club le PUM, euh, le MUP. »
– « l’UMP chéri… »
– « Oui LUMP si tu veux… Chérie regarde-moi… Ouvre les yeux… Chérie, meurs pas… Quoi, tu dis quoi ? »
Gisèle dans un dernier souffle m’a dit: « toi aussi Raoul t’as pas d’humour. Faut un peu de second degré dans la vie Chéri, » et Gisèle est morte.
Je regarde ma Kro, 5 degrés. Ben, qu’est-ce qu’elle dit, j’en ai des degrés. De toutes les façons, j’avais pas envie de courir avec leur chef. Ils se seraient tous moqué de moi au camping en me voyant faire un jogging.
Jean Valles